L'Université de Pécs travaille au sein d’une alliance européenne pour le renouveau de l'enseignement supérieur européen

Dans le cadre d’une initiative de la Commission européenne pour réformer et  rendre plus compétitif l'enseignement supérieur européen, des alliances universitaires européennes ont été créées au printemps 2019. Les établissements d’enseignement supérieur, regroupés en consortiums, et dotés d’un budget total de 85 millions d’euros, travaillent sur des groupes de matières. Cinq établissements hongrois prennent part à ces travaux.

 

 

Parmi les nombreux défis mondiaux, l’un des plus grands est l’internationalisation, qui est aussi l’un des objectifs stratégiques les plus importants de l’Université de Pécs. Elle  coordonne ainsi le développement du concept d’internationalisation au sein du consortium. Le projet EDUC (European Digital UniverCity) a été lancé par une subvention de 5 millions d'euros de la Commission européenne. Le chef de file du consortium est l’Université de Potsdam (Allemagne). Les membres en sont l’Université de Cagliari (Italie), l’Université Masaryk (République tchèque), l’Université Rennes 1 (France), l’Université Paris Nanterre (France), l’Université de Pécs (Hongrie). Les établissements d’enseignement supérieur ainsi associés vont mettre en place un nouveau système de gestion modulaire et flexible, et coordonneront leurs structures de formation de façon à les rendre interopérables. Un autre objectif consiste à assurer la mobilité à long terme des 160 000 étudiants et des 20 000 enseignants de l’alliance en créant un nouveau campus en ligne mettant en place un mélange unique de mobilité virtuelle et physique. Le projet inclut également l'intégration mutuelle des langues et des cultures des cinq pays participants dans les programmes de chacun, renforçant ainsi le développement d'une identité commune.

 

 

Afin de renforcer les valeurs et l'identité européennes dans le domaine de l'internationalisation, les orientations suivantes ont déjà été définies :

  • mise en place de masters communs
  • possibilités d'apprentissage numérique, cours en ligne et plateformes d'apprentissage communes également applicables entre universités
  • tâches administratives réduites et simplifiées
  • carte d'étudiant européenne commune

L'objectif est que tous les étudiants européens obtiennent un diplôme d’enseignement supérieur dans l'espace européen de l’éducation, sur la base d'un plan d'apprentissage personnel optimal. D’ici la fin de ce projet triennal, le défi consiste à créer et à tester un modèle capable de redéfinir l'enseignement supérieur européen commun, tout en augmentant la visibilité internationale de chaque institution partenaire. Par l’intermédiaire d’un certain nombre de projets communs, allant de la coordination des relations africaines des partenaires jusqu’à l'organisation de semaines interculturelles, l’Université de Pécs assure la coordination des travaux de l'alliance sur l'internationalisation. 

 

 

La première réunion opérationnelle du consortium, sur la gestion et le budget, a eu lieu à Pécs les 16 et 17 septembre.

La coopération repose également sur la capacité d'innovation des universités. A titre d’exemple, la start-up Klaxoon, basée à Rennes, peut jouer un rôle de premier plan dans le développement des possibilités d’apprentissage numérique. Au cours du projet, les innovations hongroises pourront également être mises en avant.

 

Pour plus d’informations:
Dr. Tarrósy István 

Université de Pécs
Directeur des relations et de l’internationalisation, professeur associé
https://www.uni-potsdam.de/de/international/projekte/educ.html